La vitamine D

La vitamine D provient soit de l’alimentation (vitamine D3 ou cholécalciférol), soit de la transformation au niveau cutané d’un dérivé du cholestérol sous l’influence du rayonnement solaire (vitamine D2 ou ergoclaciférol). Elle est transformée par le foie puis le rein et mise en réserve dans le tissu adipeux. La Vitamine D permet l’absorption du calcium au niveau intestinal et intervient dans la régulation du magnésium, du calcium avec le phosphore donc dans le remodelage osseux.

 Pour le fœtus, la vitamine D permet de former son squelette et d’éviter une insuffisance de calcium après la naissance. La carence entraîne un retard de croissance, un rachitisme ou des troubles de l’émail dentaire.

La vitamine D fœtale provient pour 1/3 de la vitamine D maternelle et pour les 2/3 de sa propre production rénale.

La carence peut être accentuée lors de la grossesse, par diverses pathologies notamment intestinales (malabsorption), hépatiques, rénales, lors d’alcoolisme chronique et se trouve encore majorée selon la saison par un défaut d’ensoleillement (UVB).

Une étude plus récente suggère que la carence en vitamine D chez le nouveau né serait relié à une exposition à la pollution atmosphérique surtout lors du troisième trimestre de grossesse. Ce lien provient d’une étude menée conjointement avec l’INSERM chez  375  couples mère-enfant (1). Il a été constaté que les nouveaux nés de mamans exposées durant la grossesse à des particules de dioxyde d’azote et à des polluants urbains d’une taille inférieure à 10 µ (PM10) ont des taux de vitamine D qui baissent respectivement de 15 et 41 % lors d’un accroissement de 10 µg/m3 de dioxyde d’azote et de PM10 dans l’air respiré par la maman. Ce état est surtout lié à la pollution urbaine. Une supplémentation accrue des femmes enceintes vivant en milieu urbain ne serait pas inutile.

Les besoins sont doublés durant la grossesse, de l’ordre de 800 UI/j.

 Les apports conseillés : 10 µg/ j soit 400 UI par jour dès le début de la grossesse ou de 1000 UI par jour durant le dernier trimestre sauf en cas d’antécédents lithiasiques ou d’une prise unique qui sera effectué de 100 000 UI au cours du 6eme  mois de grossesse.

 Les sources alimentaires en vitamine D: Les poissons gras qu’il vaut mieux cuire au four ou à la vapeur en l’absence de lumière et d’air afin de protéger la teneur en vitamine. Selon les goûts le hareng, le maquereau, le thon , la sardine et le saumon apportent de la vitamine D en bonne quantité. (Annexe 15) 

Source :

1. Nour Baïz et al. Gestational Exposure to Urban Air Pollution Related to a Decrease in Cord Blood Vitamin D Levels. The Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism August 17, 2012 jc.2012-1943

0 Réponses à “La vitamine D”


Les commentaires sont fermés pour l'instant.



WEIGHT WATCHERS ET BIG MAMA... |
Manon Pepin - Massage suédois |
Le Qi Gong avec Martine Migaud |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lamaladiedalzheimer
| Info Sante 76
| Vivre sa vie