Enquêtes alimentaires

Lorsque le souhait de grossesse est émis , une enquête alimentaire qualitative ou quantitative, en cas de déséquilibre, permettrait de repérer soit les risques de carences soit la surcharge alimentaire ou plus simplement de pointer les manques ou aberrations alimentaires.

 

Plusieurs méthodes sont possibles :

L’interrogatoire alimentaire portant sur le jour ou les jours précédents ou l’évaluation des apports à partir de la tenue d’un carnet alimentaire sur une semaine. Ces deux méthodes ont pour inconvénient d’être longues à exploiter au cours d’une consultation si l’on veut quantifier les apports en calories, en nutriments, en minéraux et en vitamines.

 

La méthode d’enquête alimentaire rapide est plus facilement réalisable. Elle est orientée sur la consommation alimentaire des trois jours qui précèdent la consultation. Il est évident qu’une enquête conduite sur trois jours sans que la patiente soit prévenue fait appel à un effort de mémorisation qui peut fausser le résultat de l’enquête.

 

La méthode appliquée sur l’interrogatoire de la consommation au cours des 24 heures précédentes est plus facile car elle fait peu intervenir la mémoire. La journée d’évaluation peut-être soit la journée précédant l’entretien si cette journée est représentative du mode alimentaire quotidien. Se référer à une journée festive fausse l’interrogatoire, mais choisir une journée dont l’apport alimentaire semble équilibré parmi tant d’autres fortement déséquilibrées sous-estimera des aberrances alimentaires qui peuvent se répéter durant la semaine et méconnaître l’absence de repas certains jours de la semaine.

On estime également les différences d’apports entre la semaine et le week-end habituel.

 

En résumé,

- une enquête alimentaire rigoureuse mais longue est plutôt conduite sur une semaine;

- une évaluation peut-être menée efficacement grâce à une enquête portant sur trois jours de consommation alimentaire durant la semaine et incluant la consommation alimentaire d’un week-end ;

- une appréciation peut encore être conduite par un interrogatoire portant sur la consommation alimentaire durant la journée qui précède la consultation ;

 

L’interrogatoire précise les aliments consommés aux trois repas, les quantités aussi précisément que possible mais aussi les modes de préparation des divers aliments.

Fréquemment la consommation d’aliments ne se limite pas aux trois repas quotidiens. Les différentes prises alimentaires en dehors des repas doivent être mentionnées car elles sont souvent composées d’aliments à fort pouvoir calorique mais à faible valeur nutritive.

 

L’enquête alimentaire évalue également les modalités alimentaires notamment :

- Les lieux où sont pris les repas : à domicile, au restaurant ou sur le lieu de travail.

- La convivialité: il est intéressant de noter si le repas est pris seule, accompagnée d’autres personnes ou bien en famille.

- Le temps consacré au repas est à prendre en compte. La satiété n’étant ressentie qu’après vingt minutes de mastication, tout repas ingéré trop rapidement conduit à une prise alimentaire trop importante qui est source de prise de poids excessif durant la grossesse.

0 Réponses à “Enquêtes alimentaires”


Les commentaires sont fermés pour l'instant.



WEIGHT WATCHERS ET BIG MAMA... |
Manon Pepin - Massage suédois |
Le Qi Gong avec Martine Migaud |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lamaladiedalzheimer
| Info Sante 76
| Vivre sa vie