Conseils pour les apports journaliers recommandés:

Afin de concilier équilibre alimentaire pour le bébé et le plaisir de manger, il est nécessaire se rappeler :

-         Que l’on s’alimente pour deux et non pas deux fois plus. Le volume des apports étant variable selon le poids de départ ;

-         De l’importance d’un apport correct en calcium présent dans les produits laitiers mais aussi dans les eaux de boisson ;

-         De ne pas limiter les sources d’énergies que sont les sucres lents  (pain et féculents) ;

-         D’apporter quotidiennement les protéines nécessaires à la construction du bébé et donc de ne pas négliger les produits protéinés (viandes, poissons et œufs) ou leurs correspondants dans les végétaux. On évitera d’associer viande, charcuterie ou œuf au cours d’un même repas

-         De considérer les fruits et légumes comme étant aussi indispensables que les produits laitiers, les glucides et les protéines tant leurs richesses en vitamines essentielles, oligo-éléments sont indispensables à la bonne croissance du bébé.

-         De ne pas bannir les matières grasses sous prétexte de ne pas vouloir prendre trop de tour de taille surtout que de petites quantités suffisent à satisfaire ses besoins : beurre, poisson gras et surtout les bonnes huiles d’assaisonnement riches en oméga-3.

-         De s’hydrater correctement mais uniquement avec de l’eau.

-         Que la ou les collations sont constituées de ce qui a manqué aux autres repas. Légères, elles permettent d’attendre le repas suivant sans fringale : 1 verre de lait (150 ml), 1 yaourt, des céréales ou une tartine avec un peu de beurre, de la compote, 1 fruit frais ou 2 ou 3 fruits secs. Elle peuvent vous permettre de consommer également quelques aliments sources de plaisir comme le chocolat

 

En associant les divers exemples de repas présentés dans les rubriques précédentes et une collation par jour, les apports caloriques varient de 1970 Kcal à 2500 Kcal.

 

Pour éviter de se lasser d’un tel canevas, les menus doivent être variés grâce à des équivalences alimentaires à l’intérieur de chaque catégories d’aliments (Annexe 21). Il faut utiliser les légumes et les fruits selon les saisons pour composer différents plats et varier ses menus. (Annexe 23)

Bien évidemment, ces menus sont composés pour une femme ne présentant pas de problèmes alimentaires particuliers. Des menus plus restrictifs ou au contraire plus caloriques peuvent être élaborés selon les besoins en partenariat étroit avec un ou une nutritionniste.

En pratique :

Intégrez votre repas dans un moment de détente, de convivialité et d’harmonie. Répartissez les apports quotidiens en trois repas et une à deux collations.

 

Apports équilibrés : Glucides 50 à 55% des apports caloriques, Protides 15 à 20 % et lipides 30%.

 

Consommez :

-     Préférentiellement en début et milieu de journée, les aliments énergétiques (sucres lents et protéines) ;

-     La bonne quantité de calcium pour vous et votre enfant ;

-     Pour leurs vitamines et oligo-éléments, les légumes à volonté et les fruits sont les alliés de votre vitalité.

 

Enceinte le repas équilibré doit comporter :

-     Glucides : Crudité et cuidité (légumes cuits), féculents ;

-     Protides : Œuf ou viande ou poisson et laitage ;

-     Lipides : huile d’assaisonnement essentiellement et beurre.

 

Durant la journée, consommez chaque famille d’aliment en variant les apports à l’intérieur de chaque famille selon les équivalences:

-     Produits laitiers : 3 à 4 fois par jour ;

-     Pain ou céréales environ 80 gr (40 g de pain équivaut à 30g de céréales) ;

-     Poisson, viande, œuf en deux prises : environ 150 à 200 g ;

-     Féculents : 150 à 200 g cuits ;

-     Légumes sous toutes formes : environ 250 à 300g ;

-     Lipides sous forme d’huile riches en oméga 3 : 1 à 2 cuillères à dessert, mais aussi sous forme de beurre ou de crème ;

-     Fruits : 3 fruits voire quatre qui équivalent chacun à une pomme

En somme, ce qui caractérise une bonne alimentation, c’est l’équilibre raisonnable: aucun régime particulier ne doit être suivi sans un avis médical.

0 Réponses à “Conseils pour les apports journaliers recommandés:”


Les commentaires sont fermés pour l'instant.



WEIGHT WATCHERS ET BIG MAMA... |
Manon Pepin - Massage suédois |
Le Qi Gong avec Martine Migaud |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | lamaladiedalzheimer
| Info Sante 76
| Vivre sa vie